Lot 1 (Work Package 1) :   Harmoniser les stratégies de gouvernance des données institutionnelles

L’interopérabilité et la réutilisation des donnée implique l’adoption d’un ensemble minimum de stratégies communes en matière de données. À cette fin, les tâches suivantes seront menées :
(1) Comparer les politiques institutionnelles en matière de données (documents) afin d’identifier les points communs, les harmoniser et proposer une « vision » de référence respectant les normes nationales et internationales et l’environnement politique des données de recherche,
(2) Travailler en particulier sur la gouvernance des dépôts.

les instituts de recherche partenaires offrent  chacun un dépôt de données institutionnels. Le projet travaillera avec les différentes parties prenantes impliquées dans leur gouvernance pour s’entendre sur les rôles respectifs des  trois institutions,  en prenant en compte le contexte nationale, mais aussi les infrastructures de recherche internationales qui jouent un rôle important dans l’ensemble de la stratégie sur la science ouverte.
Le projet proposera quelques recommandations sur la manière dont les dépôts de données institutionnels devront contribuer (i) aux infrastructures numériques nationales telles que le « Pôle de données et services Système Terre (IR-ST) ou « Pôle National de Données de Biodiversité »(PNDB) ou Huma-Num en sciences sociales et (ii) aux infrastructures européennes auxquelles ces infrastructures nationales contribuent (par exemple ELIXIR Europe, LifeWatch et le groupe d’infrastructures dans le domaine de l’environnement).